L’orangerie

Sur la Corniche du Paradis, l'un des sites les prestigieux de la cité cannoise, cette maison construite en 2001, a trouvé sa place au cœur d’une orangeraie classée. Là, Gilles Pellerin a dessiné ce qu’il appelle une demeure de charme dont l’allure extérieure classique se laisse bousculer par des intérieurs purement contemporains. Les jardins sont l’œuvre de Jean Mus. On y remarque quelques œuvres d’art dont on suit les pas jusque dans la maison. Sur les murs, la texture naturelle de la pierre sèche côtoie celle de la chaux. Dans les pièces à vivre, des lattes de parquet ancien rehaussent l’épure des meubles et des objets.